Relâchez vos rêves

Fiche de montage : Gurgler pour le loup (bar)

Salut à tous, 🙂

Depuis quelques temps déjà, je profite des mes passages réguliers sur la région de Montpellier pour expérimenter la pêche à la mouche en eaux salées (front de mer ou étangs) sur les loups (bar) méditerranéens aux alentours de Sète, Frontignan et Vic la Guardiole.

gl-000

Les petites prises régulières sont venues récompenser mon acharnement (parfois contre vents et marée!) et je peaufine ma technique et les mouches qui vont avec, au fur et à mesure de mes pérégrinations et découvertes de ce milieux.

Dernièrement, une mouche en particulier m’a apporté pas mal de satisfactions et de prises intéressantes : Le Gurgler blanc.

C’est en visionnant des vidéos que j’ai découvert cette manière de pêcher le bar en surface dans les zones peu profondes, et j’avoue que c’est assez extraordinaire d’efficacité!

Cette mouche flotte haut (bien visible) et animée lentement par à coups, en marquant de bons temps d’arrêts, les attaques sont fulgurantes et violentes, le top! 🙂

Je me lance donc dans une concurrence sévère à distance avec mon ami Denis « le breton » qui taquine allègrement le bar sur les estuaires de sa région!!! 😀

.

MATÉRIELS :

Hameçon : H8 Tige longue

Soie de montage : Nanofil 2/100ème

Queue : Poils d’élan blancs + Tinsel holo white

Dos : Foam Blanc

Corps : Foam blanc + UV dubbing blanc

Sous-corps : Poils d’élan blancs + Tinsel holo white

.
CONSEIL, UTILISATION :

Étant habitué aux montages de petites mouches, c’est finalement une mouche assez simple à réaliser. Le nombre de tour de soie est très important, afin d’éviter de faire des surépaisseurs inutiles, j’ai choisi comme fil de montage du nanofil 2/100ème pour sa solidité et son ultra-finesse.

Dans les étangs de l’Hérault, les loups chassent  parfois dans très peu d’eau. Le gurgler imite très bien les alevins chassés en laissant un sillage significatif; ce sont des proies faciles.

L’UV dubbing devient translucide une fois mouillé et donne vraiment une belle attirance à cette mouche.

.

MONTAGE :

1) Faire un enroulement de la soie de montage sur la longueur de la hampe de l’hameçon.

gl-001

.

.

2) A la courbure de l’hameçon, fixer solidement par des tours de nanofil une pincée de poils d’élan blancs. remonter le nanofil pour recouvrir les poils d’élan en effectuant des tours sur la longueur de la hampe de l’hameçon, puis ramener le nanofil à la courbure.

gl-002

.

.

3) Positionner de part et d’autre de la hampe de l’hameçon, 2 ou 3 tinsel holo white de la même longueur que les poils d’élan. fixer solidement par quelques tours de nanofil. Ramener le nanofil vers l’œillet.

gl-003

.

.

4) à 3mm de l’œillet, positionner une bande de foam de 5mm de large et 5cm de long. Fixer le foam par des enroulements de nanofil tout le long de la hampe de manière à donner du volume au corps.

gl-004

.

.

5) Retourner la mouche avec l’étau rotatif et vernir le dessous du foam de manière à solidifier le tout.

gl-005

.

.

6) Effectuer la même opération que précédemment avec un bout de foam de la longueur de la hampe de l’hameçon, dans l’optique de donner du volume au corps. Ramener le nanofil à la courbure de l’hameçon.

gl-006

.

.

7) Remettre la mouche « à l’endroit » avec l’étau rotatif. Former une boucle à dubbing. Placer dans la boucle une bonne mèche d’UV dubbing blanc.

gl-007

.

.

8) Vriller le tout à l’aide d’un dubbing loop.

gl-008

.

.

9) Effectuer les enroulements du dubing vrillé par dessus le foam sur la longueur de la hampe de l’hameçon. Fixer solidement par des tours de nanofil. Couper l’excédent de la boucle à dubbing.

gl-009

.

.

10) Retourner la mouche à nouveau avec l’étau rotatif. Sur le dessous de la hampe à 3mm de l’oeillet, fixer une pincée de poils d’élan blancs d’une longueur d’1cm environ. Fixer solidement par des enroulements de nanofil. couper l’excédent des poils sous l’œillet.

gl-010

.

.

11) Positionner de part et d’autre de la hampe de l’hameçon, 2 ou 3 tinsel holo white de la même longueur que les poils d’élan. fixer solidement par quelques tours de nanofil.

gl-011

.

.

12) Remettre la mouche « à l’endroit ». Rabattre la bande de foam par dessus le corps en laissant une languette en tête .Fixer très solidement par de nombreux enroulements successifs de nanofil.

gl-012

.

.

13) Retourner la mouche à nouveau avec l’étau rotatif. Passer le nanofil devant le foam au niveau de l’œillet. Faire 2 demi-clés en guise de nœud final. Bien vernir le nœud final et la fixation du foam.

gl-013

.

.

14) Vue de dussus. Couper le nanofil. Tailler la languette à une longueur d’environ 4mm. Vernir le dessus de la fixation du Foam pour bien solidifier l’ensemble.

gl-014

.

.

15) Mouche terminée !

gl-015

.

.

16) Vue finale

gl-0000

.

.

A très bientôt pour la suite des aventures…

ob_fb2218_spent